INFFO FORMATION n° 1045 (version.pdf)

10,00 HT

Centre Inffo vous offre la possibilité d’acquérir le numéro Inffo formation n° 1045 – 1er janvier 2023 –

Quelles avancées sur le repérage et la formation des jeunes décrocheurs ?

 

Appelés décrocheurs, “Neets” (not in education, employment or training) ou “invisibles”, 1,5 million de jeunes de 16 à 29 ans échappent aux radars du service public de l’emploi. C’est pourquoi le repérage et la formation de ces publics était un des objectifs du plan d’investissement dans les compétences (Pic), piloté par le Haut-Commissariat aux compétences jusqu’à cette date du 1er janvier 2023. Pour les remobiliser et les former, il faut adapter les solutions.

 

UGS : 0502_1045 Catégorie :

Description

Maraudes dans l’espace public, repérage par les pairs ou via des acteurs de proximité, maraudes numériques sur les réseaux sociaux : le plan d’investissement dans les compétences (Pic) a soutenu de nouvelles façons de repérer et mobiliser les publics invisibles, et d’autres acteurs s’y mettent. Pour les former, il est nécessaire d’adapter les supports, d’accompagner la définition d’un projet, et de ne pas reproduire certaines erreurs. Le Pic “100 % inclusion” a contribué à développer l’offre en direction de ces publics.

Également dans ce numéro :

 

p. 02 – L’instauration d’un reste à charge pour les titulaires modifie en profondeur le compte personnel de formation

Instaurer un reste à charge pour les titulaires d’un compte personnel de formation, c’est le sens d’un amendement du gouvernement au projet de loi de finances pour 2023, adopté en décembre. En seront exemptés les demandeurs d’emploi et les salariés dont le projet de formation est co-construit avec l’employeur. Le Parlement a adopté définitivement le budget 2023, après recours au 49-3, le 17 décembre 2022. Un décret fixera les modalités de cette participation.

p. 8 – Infographie – Enquête Génération 2020 : le Céreq retrace 746 000 parcours

L’enquête Génération “Quand l’école est finie” du Céreq (108 pages d’analyses) le souligne : les entrées dans la vie professionnelle sont loin d’être linéaires. La génération sortie de formation initiale en 2017 (746 000 jeunes) a été interrogée par le Céreq trois ans après, soit en 2020. L’étude complète vient d’être publiée.

p. 15 – Expertise – Préparer les managers à de nouveaux défis

Les managers peuvent être amenés à faire face aux démissions, aux difficultés à recruter, au rapport des jeunes au travail ou aux conséquences de la crise internationale sur l’activité. Les former pour qu’ils adoptent une posture empathique et capable de valoriser le collectif est indispensable, assure le livre blanc de CSP Docendi, Ildi, Lefebvre Dalloz Les nouveaux défis du management.

p. 16 – Savoir-agir – Les atouts du e-learning multi-joueurs

Chacun est devant son écran, certes. Mais avec le e-learning multi-joueurs, qui peut s’adapter à de nombreuses thématiques et apprentissages, le collectif ressurgit.

p. 17 – Jurisprudence – Contrat de formation professionnelle et Code de la consommation

Le contrat de formation professionnelle signé entre un organisme de formation et un particulier est-il soumis aux règles protectrices du Code de la consommation (prescription biennale, interdiction des clauses abusives, etc.) ?

p. 22 – Acteurs – Les métiers du soin et de l’accompagnement veulent repenser leurs réponses formation

Quels sont les enjeux de court et long terme en matière de formation, d’emploi et de recrutement pour les salariés du secteur des soins et de l’accompagnement ? Relevant de professions en grande majorité réglementées, sont-ils moins bien intégrés dans les politiques emploi-formation ? Éléments de réponse, à l’occasion de la présentation du baromètre emploi-formation 2022 de l’Opco Santé.

p. 24 – Innovation – L’École IA Microsoft by Simplon prend racine dans le paysage auvergnat

Microsoft et Simplon, l’entreprise sociale et solidaire de la formation numérique, continuent de former demandeurs d’emploi et personnes en reconversion professionnelle au métier de “développeur en intelligence artificielle.” La 50e promotion au niveau national, et la troisième localement, a débuté à Clermont-Ferrand.

p. 26 – L’interview – Fiammeta Cascioli : Pour s’orienter et se former, il faut construire des “expériences de l’expérience”

Le législateur a voulu répondre à la problématique de l’adaptation entre emplois et compétences en misant sur la mobilité et la formation continue. Il a supposé que les individus étaient naturellement dotés de capacités de prise d’initiative. Mais nous avons tous besoin d’être guidés, souligne Fiammeta Cascioli, professeure de management à la Kedge Business School. Comment établir le lien entre tâches, connaissances et savoirs à acquérir ? Les conseillers en évolution professionnelle ont leur rôle à jouer, afin de construire des “expériences de l’expérience”.

p. 28 – Stratégie – Des badges régionaux pour reconnaître les compétences informelles

Le Conseil régional de Normandie a conçu et délivre ses propres badges numériques ouverts (open badges). La démarche, qui vise à reconnaître et valoriser les compétences informelles des Normands en insertion professionnelle, s’appuie sur un écosystème d’acteurs impliqués dans la reconnaissance ouverte.

p. 31 – Itinéraire – Emmanuelle Kiener, facilitatrice graphique

“Ce n’est pas comme ça que vous réussirez dans la vie !” Ce slogan publicitaire adressé à un certain orfèvre des arts de la table, Emmanuelle Kiener l’a peut-être entendu. Sagement devenue ingénieure, elle a pourtant fini par considérer que ses dessins de coins de table valaient bien une reconversion…