INFFO FORMATION n°1015 (version pdf)

8,81 HT

Catégories : ,

Description

L’observation des premières mises en œuvre de l’Afest après son inscription dans la loi démontrent, au sein des TPE-PME notamment, la plus-value mais aussi les difficultés à organiser cette nouvelle façon de former. Mais au-delà de ces frictions, ces expériences laissent aussi envisager une dynamique de transformation impactant l’ensemble des acteurs.

Les actions de formation en situation de travail ouvrent le champ des possibles. Dans leurs travaux, des auteurs ayant participé au dossier de la revue Éducation permanente dédié à cette modalité de formation en explorent des utilisations et des “à-côté” inattendus allant au-delà de son objectif d’acquisition de compétences.

L’inscription de l’Afest dans le Code du travail a amené les opérateurs de compétences (Opco) à s’interroger sur les manières de prendre en charge cette nouvelle modalité de se former. L’exemple des réflexions menées au sein de l’Opco Atlas et les résultats d’une enquête de Centre Inffo apportent un éclairage sur les choix qui ont été opérés.

À lire également dans ce numéro :

Étude France compétences : Les premières pistes d’évolution des modèles économiques de l’apprentissage

France compétences a publié cet été le deuxième volet de son enquête sur l’évolution des modèles économiques des CFA. Encore marqués par la phase de transition et un certain attentisme, certains d’entre eux explorent de nouveaux modèles économiques autour, notamment, de la mutualisation. Seuls 6 % ont pratiqué un reste à charge.

Infographie – Enquête au cœur de la formation continue à l’Université

La Formation continue à l’Université (FCU), réseau de 92 établissements (universités publiques, écoles, Cnam, etc.), a mené une enquête auprès des directeurs des services de formation continue. 78 réponses ont permis de dresser un portrait précis de la formation continue à l’Université – notamment sur des sujets tels que l’apprentissage ou la qualité.

Expertise – La fonction RH secouée par la crise sanitaire

Le groupe Cegos a réalisé une enquête auprès des professionnels des ressources humaines : “Impacts de la crise sanitaire sur les DRH et la fonction RH” montre que ce métier a dû se réinventer pour faire face à une situation complexe.

Savoir-agir – Le digital learning pour former aux hard skills

On savait que le digital learning permettait de renforcer le niveau des salariés en langues ou d’initier à des compétences précises. Mais il peut aussi former aux hard skills – les compétences métier – et il présente même de nombreux atouts.

Législation – Prolongation du contrat de sécurisation professionnelle

La convention du 26 janvier 2015 relative au contrat de sécurisation professionnelle est prolongée jusqu’au 31 décembre 2022.

Acteurs – Am’Up, un parcours de reconversion professionnelle exigeant

Le parcours de reconversion proposé par l’association Assure-moi un projet (Am’Up) comporte une immersion dans l’univers du courtage d’assurance, suivi d’une préparation opérationnelle à l’emploi.

L’interview – Denis Cristol, chercheur associé à Paris-Nanterre, équipe apprenance

Auteur des Territoires apprenants, usages et imaginaires pour apprendre ensemble, l’expert en innovation pédagogique Denis Cristol nous invite à réinvestir autrement nos territoires. Avec l’invention du paysage, qui mobilise le regard et l’action, émerge un écosystème favorable à l’“apprendre ensemble”.

Innovation – Garage du futur, véhicule connecté et nouvelles compétences

Le secteur des services de l’automobile vient de lancer une expérimentation : trois programmes de formation spécifiques préparant les salariés aux enjeux du “garage du futur” et de la voiture connectée.

Vu d’ailleurs – Slovénie : objectif reconquête, grâce au cadre de reconnaissance des qualifications professionnelles

Créé en 2016 sous l’égide du ministère du Travail slovène, le cadre de reconnaissance des qualifications professionnelles a joué un rôle important dans l’adaptation de la main-d’œuvre aux nouveaux enjeux et besoins des entreprises. Un processus en adaptation permanente.

Portrait – Carine Seiler, fer de lance du nouvel écosystème de formation

Après en avoir été la conseillère spéciale depuis sa création, Carine Seiler dirige le Haut-Commissariat aux compétences. Fidèle à son idéal de jeunesse – “s’engager pour proposer plutôt que contester” –, elle pilote les 15 milliards du plan de relance.