INFFO FORMATION n°1023 (version pdf)

10,00 HT

Centre Inffo vous offre la possibilité d’acquérir le numéro Inffo formation n°1023 – Qualiopi : 1er janvier 2022, premier jour du nouveau système qualité

1er janvier, jour des vœux, jour de résolutions, et aussi d’entrées en vigueur, et c’est le cas cette année 2022. Avant tout, celle de la certification Qualiopi, désormais obligatoire pour intervenir sur les fonds publics ou mutualisés. Lire notre dossier en pages 9 à 14. Autre changement marquant : le transfert de la collecte des contributions de formation professionnelle et de la taxe d’apprentissage aux Urssaf ou à la MSA. Une mission qui incombait jusqu’ici aux opérateurs de compétences (en pages 2 et 3). Également dans ce numéro : l’interview de Brigitte Klinkert, ministre déléguée à l’Insertion, sur les premières avancées du service public de l’insertion et de l’emploi ; la présentation du budget 2022 de France compétences ; et le portrait de Jean Arthuis,

UGS : 0502_1023 Catégories : ,

Description

Considérée comme un des piliers de la régulation du marché de la formation, la certification qualité Qualiopi entre en vigueur au 1er janvier 2022. Désormais obligatoire pour mobiliser les financements mutualisés ou publics, Qualiopi repose sur un référentiel national unique et instaure des modalités d’audit communes garanties par un tiers de confiance. Plus lisible, plus structuré et plus exigeant, le nouveau système qualité marque un tournant dans la dynamique initiée par la réforme de 2014. Après une phase d’appropriation, les prestataires de formation ont su faire de la certification Qualiopi un outil de professionnalisation. De son côté, l’écosystème se prépare à faire évoluer leurs pratiques de contrôle et de régulation.

À lire également dans ce numéro :

2022, dernier acte de l’entrée en vigueur de la loi “Avenir professionnel”

Avec l’entrée en vigueur de la certification Qualiopi et la mise en œuvre du nouveau système de collecte des contributions, l’année 2022 marque l’aboutissement du déploiement de la loi “Avenir professionnel”. Mais le nouvel édifice est fragilisé sur le plan financier, laissant entrevoir de futurs ajustements voire des changements plus structurants, une fois les élections présidentielles passées.

Infographie – L’apprentissage en 2021 : perceptions et réalités

L’Iscod (Institut supérieur des compétences de demain) “école de commerce 100 % en ligne”, publie l’édition 2021 de son sondage sur les perceptions de la formation en entreprise. 517 personnes occupant une fonction de RH ou de dirigeant d’entreprise ont été interrogées. L’alternance apparaît perçue comme un moyen de pré-recrutement. Mais il existe de forts écarts liés à la taille de l’entreprise.

Expertise – Un absentéisme en augmentation qui inquiète les entreprises

Avec la crise sanitaire, l’absentéisme a augmenté de 24 % en 2020 par rapport à 2019, selon le 13baromètre de l’absentéisme et de l’engagement AG2R La Mondiale. Les pistes d’action passent par la formation des managers, sous l’impulsion du dirigeant, indique le livre blanc Absentéisme au travail du cabinet de ressources humaines Andjaro.

Savoir-agir – Lutter contre le syndrome de l’imposteur

Le syndrome de l’imposteur est présent parmi les salariés, notamment les plus jeunes. La pression, le stress contribuent à développer cette émotion négative. Les managers peuvent changer les choses.

Législation – Le maître d’apprentissage et les évaluations de l’apprenti

Publiée par France compétences, une note relative à l’évaluation des compétences professionnelles précise le rôle du maître d’apprentissage par rapport à l’évaluation de l’apprenti. Occasion aussi de rappeler la distinction entre évaluation formative (permettant au formateur d’ajuster sa pédagogie) et évaluation formatrice (permettant à l’apprenti de suivre ses progrès).

Acteurs – Selon une étude, “l’apprentissage rapporte plus que ce qu’il ne coûte”

1,8 milliard d’euros, c’est la somme qu’a “rapporté à l’État” les 526 500 contrats d’apprentissage signés en 2020, selon les estimations de l’étude du cabinet Goodwill-management pour l’association Walt, qui regroupe différents acteurs de l’alternance.

L’interview – Brigitte Klinkert, ministre déléguée à l’Insertion auprès de la ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion : “Les premières avancées du service public de l’insertion et de l’emploi”

Le service public de l’insertion et de l’emploi (SPIE), imaginé en 2019 pour accélérer le retour à l’emploi des bénéficiaires du RSA, est à présent mis en œuvre dans 80 départements. Brigitte Klinkert évoque son déploiement et ses réalisations, soutenus par de nouveaux services numériques.

France compétences investira plus de 13 milliards d’euros en 2022

France compétences a adopté son budget prévisionnel 2022. Il prévoit 13,3 milliards de dépenses pour 9,5 milliards de recettes. Les postes majeurs d’investissements 2022 portent sur l’alternance (7,8 milliards), le compte personnel de formation (2,6 milliards), et la formation des demandeurs d’emploi (1,6 milliard).

Reportage – Les métiers du cuir sont à la recherche de mains

La filière du cuir cherche à attirer, fidéliser, et former des jeunes et des moins jeunes. Plus de 3 000 postes sont à pouvoir cette année dans la maroquinerie, un secteur tiré par l’export et la notoriété des grandes maisons – Hermès, Chanel, Louis Vuitton, etc. À l’occasion des 13es Rencontres du cuir, le 15 novembre 2021 à Paris, le Conseil national du cuir a présenté ces enjeux.

Portrait – Jean Arthuis, président d’Euro App Mobility

Jean Arthuis veut permettre aux apprentis de partir en mobilité longue au même titre que les étudiants. Convaincu de l’importance du sujet autant pour les apprentis que pour le monde du travail en Europe, il se bat pour faire évoluer les mentalités et donner une meilleure image de l’apprentissage.