INFFO FORMATION n°1024 (version pdf)

10,00 HT

Centre Inffo vous offre la possibilité d’acquérir le numéro Inffo formation

1024, 15 janvier 2022 – Cap sur l’Europe pour les apprentis

La présidence française du Conseil de l’Union européenne (PFUE) a débuté et va se déployer jusqu’au 30 juin 2022. Inffo formation a préparé l’événement au long de 2021 en publiant le cycle “Vu d’ailleurs”, rubrique présentant à chaque fois un pays européen – dans ce numéro, l’Italie, voir en pages 28 et 29. Nous consacrons notre dossier (en pages 9 à 14) à la mobilité européenne pour les apprentis. Une thématique placée sous le signe de l’optimisme par Laure Coudret-Laut, directrice de l’agence Erasmus+ France / Éducation Formation. Car le budget d’Eramus+ a augmenté de 80 % et atteint 26,2 milliards d’euros. La formation professionnelle y est très bien dotée, puisqu’au minimum 21,5 % du budget lui est dédié.

UGS : 0502_1023-1 Catégories : ,

Description

Pour sortir de la crise et s’engager dans les transitions écologique et numérique, l’acquisition de compétences est indispensable. La promotion de la mobilité européenne des apprentis entre dans ce cadre et prend un nouvel essor dans la programmation Erasmus+ 2021-2027. Des témoignages ? Ils sont ébéniste, mécanicien, pâtissier… et ont voulu découvrir un autre pays d’Europe tout en perfectionnant leurs compétences professionnelles et linguistiques. C’est possible grâce au programme Erasmus+ et à l’engagement de leurs centres de formation dans la mobilité.

À lire également dans ce numéro :

Rapport Erhel – Moreau-Follenfant : la formation peut améliorer les perspectives des travailleurs de la deuxième ligne

Déployée à l’initiative de la ministre du Travail Élisabeth Borne, la mission d’accompagnement des partenaires sociaux pour la reconnaissance des “travailleurs de la deuxième ligne” a rendu son rapport. Les auteures, Christine Erhel et Sophie Moreau-Follenfant, évoquent ces “métiers de la continuité économique et sociale” et convoquent deux critères pour déterminer leur cible : l’exposition potentielle et le travail sur site pendant le premier confinement. Soit 17 métiers et quelques 4,6 millions de salariés du privé, “essentiellement employés et ouvriers, avec une nette dominante peu qualifiée”.

Infographie – Auprès des jeunes, l’alternance a bonne presse

Selon une étude de l’association Walt (We are alternants) auprès de 389 alternants, une très grande majorité des apprentis en louent les qualités. Ils déclarent avoir choisi ce modèle par conviction, afin d’en faire un avantage sur leur CV. Beaucoup recommanderaient cette voie à un ami sans hésitation. C’est l’espoir d’une insertion rapide qui les motive.

Expertise – Remédier à la croissance inédite de l’absentéisme

Avec la crise sanitaire, l’absentéisme a augmenté de 24 % en 2020 par rapport à 2019, selon le 13baromètre de l’absentéisme et de l’engagement AG2R La Mondiale. Les pistes d’action passent par la formation des managers, sous l’impulsion du dirigeant, indique le livre blanc Absentéisme au travail du cabinet de ressources humaines Andjaro.

Savoir-agir – Impliquer les managers dans la formation de leurs équipes

Faute de temps ou d’intérêt, les managers s’engagent assez peu dans la formation de leurs collaborateurs. Pourtant, ils jouent un rôle-clé dans leur motivation à se former et à acquérir de nouvelles compétences.

Législation – Aides à l’alternance : conclure un contrat avant le 30 juin 2022 pour commencer son exécution après cette date

Les aides exceptionnelles à l’alternance, qui soutiennent à la fois les entrées en apprentissage et en contrat de professionnalisation, ont été prolongées et ont vu leur enveloppe initiale complétée de 3,9 milliards d’euros, pour un total de 5,9 milliards. Il est possible de conclure un contrat d’apprentissage avant le 30 juin 2022 pour bénéficier des aides, y compris si le contrat commence à s’exécuter après cette date.

Acteurs – Bâtiment travaux publics : la santé-sécurité, compétence professionnelle essentielle

Comment continuer à réduire le risque pour la santé et la sécurité au travail dans le BTP ? Le CCCA-BTP (Comité de concertation et de coordination de l’apprentissage du bâtiment et des travaux publics) et l’OPPBTP (Organisme professionnel de prévention) ont récemment renouvelé leur partenariat pour accentuer les efforts d’intégration de cette dimension dans la formation des apprentis et favoriser des pédagogies innovantes.

Innovation – 123CPF : la formation continue à la maison

Le concept de formateur à domicile éligible au CPF, lancé par le groupe Zenos, offre une modalité inédite de formation chez soi, souple, et sur-mesure. 123CPF, c’est le cours particulier pour adultes, loin du e-learning démotivant et des cours en groupe qui ne répondent que partiellement aux besoins individuels.

L’interview – Bertrand Réau, titulaire au Cnam de la chaire Tourisme, voyage et loisirs : “Dans le secteur du tourisme, la crise sanitaire a renforcé les inégalités d’accès à la formation”

Le sociologue Bertrand Réau vient de publier une étude sur les enjeux de la formation pour une relance du tourisme, destinée à éclairer la décision publique sur les conséquences de la crise sanitaire. Il juge qu’elle a conduit à une politique de sélection involontaire, qui a renforcé les acteurs déjà solides et affaibli les plus fragiles.

Vu d’ailleurs – Italie : la formation au cœur de la relance

Alors que la formation continue des adultes y est moins développée que dans la plupart des pays européens, l’Italie a décidé d’en faire un levier de reconquête post-Covid. Un moyen de rattraper son retard mais surtout de répondre à la transformation des compétences demandées par les employeurs.

Itinéraire – Benoît Barbin, médaillé d’or Art floral aux EuroSkills 2021

Passionné par les fleurs depuis l’enfance, Benoît Barbin pourrait mettre au chômage tous les services d’orientation. Il lui aura suffi d’être initié à l’art floral dans le giron familial pour ne jamais dévier de sa vocation. Avec un certain succès…