INFFO FORMATION n°1028 (version pdf)

10,00 HT

Centre Inffo vous offre la possibilité d’acquérir le numéro Inffo formation n°1028,

15 mars 2022 – Le nouveau visage de l’apprentissage

Record largement battu. 718 000 contrats signés en 2021, la quasi-totalité dans le secteur privé. Outre la réforme du financement des CFA, cette hausse confirme le succès de l’aide à l’embauche instaurée par le gouvernement. Le maintien de cette dynamique dépend désormais des arbitrages qui seront pris en termes de financement, ce succès ayant creusé le déficit du système. Lire notre dossier, pages 9 à 14, et notre infographie page 8. Également dans ce numéro : le contrat d’engagement jeune (CEJ), actuellement déployé dans toute la France.

Télécharger le sommaire 1028

UGS : 0502_1028 Catégories : ,

Description

Comment prolonger l’historique succès de l’apprentissage ? En modifiant les modalités de financement et en déverrouillant l’offre de formation, la loi “Avenir professionnel” lui a donné un nouveau souffle. Conjuguée aux aides exceptionnelles à l’embauche, la réforme a permis de passer le cap des 700 000 entrées en apprentissage en 2021. Ce succès pèse sur l’équilibre financier du système. Parallèlement, l’ouverture du marché à la concurrence, le nouveau mode de financement des contrats, le poids des tâches administratives et l’essor du digital mettent les centres de formation d’apprentis (CFA) sous tension. Sous l’effet de la réforme et de la crise sanitaire, les pratiques évoluent. De nouveaux modèles économiques émergent. “L’ouverture du marché, le financement par le volume et la publication des indicateurs de performance obligent les CFA à se focaliser sur les besoins des jeunes et des entreprises, à améliorer leurs pratiques et à innover”, souligne la députée Catherine Fabre, co-rapporteure de la mission d’évaluation de la loi “Avenir professionnel”. Ajoutant : “C’est un système vertueux, qui tire vers la qualité. Auparavant, les acteurs n’étaient jamais mis au défi de mieux faire.”

Également dans ce numéro :

Le contrat d’engagement jeune, nouveau parcours intensif pour renouer avec l’emploi

Le contrat d’engagement jeune est déployé depuis le 1er mars 2022. Il s’adresse aux jeunes sans emploi ni formation qui souhaitent s’engager activement dans un parcours vers l’emploi. “Il faut vous redonner confiance en vous, c’est ça le CEJ”, a déclaré Jean Castex, venu signer les vingt premiers contrats en Seine-Saint-Denis. Lire dans ce numéro, pages 2 et 3. L’idée n’est “pas d’installer les jeunes dans une allocation à vie”, mais bien qu’ils renouent avec l’activité. Ils doivent “acquérir un savoir-faire, mais aussi un savoir être, a poursuivi le Premier ministre. Cela suppose une mobilisation collective”. Avant d’insister sur le rôle des entreprises, qui doivent à ses yeux “concourir à la formation, à l’insertion, au premier stage, au premier contact avec la vie professionnelle”.

Les chiffres de l’apprentissage en 2021

Record à nouveau battu. 718 000 contrats ont été signés en 2021, la quasi-totalité dans le secteur privé (97 %), d’après les statistiques diffusées en février 2022 par le ministère du Travail. Outre la réforme du financement des CFA, cette hausse confirme le succès de l’aide à l’embauche instaurée par le gouvernement en juin 2020. Elle doit prendre fin en juin 2022.

Expertise – La reconversion ne garantit pas à tous l’accès à un emploi stable

Il y a reconversion et reconversion. Celle des cadres et salariés qualifiés et celle des salariés non qualifiés. Pour ces derniers, le retour à l’emploi est loin d’être évident. C’est ce que montre le Bref du Céreq paru en février, “Se reconvertir, c’est du boulot ! Enquête sur les travailleurs non qualifiés”.

Savoir-agir – La vidéo interactive pour favoriser l’engagement

Comment rendre les apprenants plus actifs dans le cadre de la formation asynchrone ? Chez les formateurs, la question est dans toutes les têtes. La vidéo interactive constitue une piste de solution sérieuse.

Législation – Modifications apportées au dispositif TransCo

Une instruction simplifie le recours au dispositif TransCo dans les entreprises de moins de 300 salariés. Par ailleurs, elle ouvre ce dispositif aux entreprises qui mettent en œuvre des congés de mobilité.

Acteurs – Le CFA des Chefs relève le défi de former sur mesure 500 apprentis

De nouvelles adhésions, un nombre d’apprentis qui fait plus que doubler d’une promotion à l’autre. Le CFA des Chefs a été fondé par cinq grandes entreprises pour former aux métiers de la restauration et offrir des opportunités d’emploi directes. Il vient d’étendre sa couverture géographique, et organise du 16 au 24 mars 2022 des journées portes ouvertes, sur ses différents campus.

Innovation – Se former dans le métavers, un futur possible

Demain, chacun se formera dans un univers parallèle, immergé en 3D par un casque de réalité virtuelle ! Le métavers, créé par la littérature de science-fiction, s’ancre dans la réalité. Simango, une start-up rennaise, annonce un hôpital virtuel augmenté dédié à la formation du personnel soignant.

Vu d’ailleurs – Lituanie : des modules d’enseignement professionnels pour tous

Comment casser l’image de l’enseignement professionnel et le valoriser ? En offrant à tous les jeunes la possibilité de le tester. Une initiative proposée en Lituanie. Avec succès.

Stratégie – Choisir sa plateforme de gestion de la formation avec le Fffod

Le Forum des acteurs de la formation digitale (Fffod) publie la huitième édition de son guide des plateformes de gestion de la formation. Vingt-quatre plateformes propriétaires et six plateformes open source ont été analysées par un collectif d’experts.

Itinéraire – Jérôme Kuentz, garagiste et coach, éleveur de champions

Coup de cœur des trophées de l’apprentissage dans l’artisanat, Jérôme Kuentz a déjà formé 35 “Meilleurs apprentis de France” et 2 “médailles d’excellence” aux finales mondiales 2009 et 2019 des WorldSkills. La recette ? Passion, exigence et travail.